Solidarité : pas de harira, ce Ramadan

Comme chaque année, à la veille du Ramadan, c’est le branle-bas de combat à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, qui se prépare à inaugurer sa traditionnelle opération de distribution des denrées alimentaires aux nécessiteux. Cette septième édition sera marquée par une nouveauté puisque les rations de harira disparaîtront. Les responsables à la fondation ainsi que d’autres partenaires comme l’Entraide nationale, contactés par La Vie éco, sont, en effet, unanimes à reconnaître que «la distribution de harira était trop contraignante et trop lourde à gérer, surtout sur le plan logistique». A signaler que le personnel de l’Entraide nationale participait en grande partie à cette logistique, souvent de manière bénévole et sans contrepartie.
En revanche, le panier de denrées alimentaires à remettre aux nécessiteux subira, lui, une appréciation puisqu’il comprendra cette année 10 kg de farine, 2 pains de sucre, 5 litres d’huile et 250 g de thé. Le tout pour une valeur unitaire de 106,75 DH par panier.
Selon les chiffres fournis par la fondation, la campagne de cette année profitera à plus de 2,5 millions de personnes, réparties sur 465 600 ménages, dont 420 600 en milieu rural et 45 000 en milieu urbain. Enfin, la fondation se prépare également à son autre grand événement annuel : la campagne de solidarité. Celle de cette année sera lancée officiellement par le Souverain le 22 octobre au Jnane Palace de Fès.