Sodea-Sogeta : 700 dossiers déjà  retirés

les étrangers demandent le report du délai de dépôt

Comme on pouvait s’y attendre, les terres à concéder de la Sodea et de la Sogeta ont suscité le rush. Depuis le lancement, en octobre dernier, de l’appel d’offres concernant les 206 exploitations agricoles des deux entreprises, qui couvrent une superficie de 56 000 hectares, 700 dossiers ont été retirés à ce jour auprès du ministère de l’Agriculture, qui pilote l’opération. Fait important : selon des sources au ministère, et contrairement aux craintes que nourrissaient les professionnels marocains, seuls 30% des dossiers ont été retirés par des opérateurs étrangers.
Sur le terrain, le ministère a mis en place des cellules régionales pour informer les prétendants et surtout pour leur faciliter la visite des exploitations. Quant au dernier délai pour le dépôt des dossiers, qui était fixé initialement au 21 février prochain, un haut responsable du ministère de l’Agriculture a révélé à La Vie éco que «de nombreux opérateurs, essentiellement les étrangers, ont demandé expressément aux autorités marocaines de rallonger le délai d’un mois», c’est-à-dire jusqu’au 21 mars. Raison invoquée : la prépa-ration des dossiers de soumission a pris du retard à cause des fêtes de fin d’année. Mais leur requête sera-t-elle entendue par le ministère ? Auprès du département de l’Agri-culture, on répond que «la décision ne relève pas de nous seuls». Le projet étant suivi de près par Driss Jettou, un rap-port sera adressé à ce dernier qui devra décider, en dernier ressort, d’accorder ou non la rallonge demandée. Théori-quement, la réponse ne pourrait être que positive car permettant d’avoir davantage de propositions. A moins que les opérateurs marocains ne s’y opposent pour réduire les chances des concurrents étrangers