Sodea-Sogeta : 4 000 ha déjà  exclus de la deuxième tranche pour les besoins des nouvelles villes

Le lancement de la deuxième tranche de cession des terres de Sodea-Sogeta prendra du retard à  cause des projets des nouvelles villes lancées par le ministère de l’habitat.

Le lancement de la deuxième tranche de cession des terres de Sodea-Sogeta prendra du retard à cause des projets des nouvelles villes lancées par le ministère de l’habitat. En effet, les équipes chargées du dossier Sodea-Sogeta se penchent actuellement sur l’identification des terres, généralement dans les périphéries des grandes villes, qui devront être exclues de l’opération pour être dédiées aux nouvelles cités. Jusqu’à présent, et selon des sources à la Sodea, 4 000 ha ont été écartés. Et le travail n’est pas encore bouclé.