Snecma décroche un marché en Roumanie

Elle réparera des moteurs d’avions.

Grand succès pour la mission économique en Roumanie conduite entre les 17 et 21 juillet par Salaheddine Mezouar qui a emmené dans ses bagages plusieurs hommes d’affaires et présidents d’associations professionnelles. Les chefs d’entreprises qui ont accompagné le ministre de l’Industrie et du commerce à l’occasion de ce déplacement se félicitent de la réussite de l’opération.
La délégation a pu concrétiser des contrats sur place. C’est le cas, par exemple, de Snecma Morocco Engine Services, qui a signé un contrat de réparation de moteurs d’avions civils de type CFM56-3 avec une compagnie roumaine locale, sur une durée de 5 ans. Les premières réparations devraient intervenir en novembre 2006.
Le montant de la transaction n’est pas connu, l’entreprise ayant préféré le garder secret. Selon des membres de la délégation, il serait de 20 millions de DH.
Par ailleurs, les représentants du secteur de la pêche, qui ont pris part à cette mission, ont identifié plusieurs opportunités qui pourraient déboucher sur la conclusion de contrats pour l’approvisionnement du marché roumain en sardine congelée, aussi bien pour la consommation directe que pour l’industrie de la conserve locale, en plus de l’export de poisson blanc frais.
Ce marché, dominé encore par les Asiatiques, présente un intérêt particulier étant donné le faible pouvoir d’achat de la population roumaine qui fait d’elle une clientèle potentielle pour la sardine marocaine. Mais pour cela, il va falloir d’abord régler le problème de la ressource au Maroc. L’exploitation des stocks de poisson pélagique demeure encore insatisfaisante en raison de l’absence d’un plan d’aménagement spécifique.