Seuls 21 partis politiques sur les 34 reconnus établissent leur déclaration d’impôt

Les partis politiques ne sont pas encore habitués à rendre des comptes. Et pour preuve, le dernier rapport de la Cour des comptes a relevé que parmi les 34 partis reconnus, 21 seulement ont établi leur déclaration d’impôts de l’année 2009. Durant le même exercice, les partis politiques ont engrangé des revenus de l’ordre de 236 MDH, dont 79% proviennent des subventions de l’Etat. Les huit premiers partis qui bénéficient ensemble d’une aide de l’Etat de 50 MDH, en plus des subventions au titre des campagnes électorales, ont fait état de près de 104 MDH de dépenses. Plus de 54% de ces dépenses, c’est-à-dire 56,5 MDH, ne sont pas justifiés. Il faut noter que les finances des partis politiques sont régies par un plan comptable spécifique et allégé.