Secret violé

La course à la gestion de la décharge de Médiouna à Casablanca, dont l’appel d’offres avait été lancé fin 2005, s’annonce serrée. Quatre opérateurs sont en course. Il s’agit de Segedema, de TecMed, déjà en charge de la collecte d’ordures dans une bonne partie de Casablanca, d’Onyx, et d’Ecomed, qui se charge de la collecte des déchets solides à Fès et de la nouvelle décharge d’Agadir. Selon des sources au sein du Conseil de la ville, deux des quatre offres «n’ont pas respecté la confidentialité de mise dans ce type d’appel d’offres». En effet, le nom des deux sociétés était inscrit sur le dossier détaillant leurs offres respectives, ce qui est prohibé. Les deux autres sociétés soumissionnaires ont fortement protesté et ont sollicité l’arbitrage du maire, Mohamed Sajid.