Sebt El Guerdane : l’Ona prend du retard et les agriculteurs s’inquiètent

Le projet d’adduction d’eau pour l’irrigation de 10 000 hectares dans le périmètre de Sebt El Guerdane (à  mi-chemin entre Agadir et Taroudant) prend du retard.

Le projet d’adduction d’eau pour l’irrigation de 10 000 hectares dans le périmètre de Sebt El Guerdane (à mi-chemin entre Agadir et Taroudant) prend du retard. Le projet, d’un montant de 700 MDH, avait été adjugé à l’Ona en juillet 2004, avec un financement du Fonds Hassan II pour 500 MDH. En 2005, l’Ona avait promis aux agriculteurs de lancer, dès juillet 2006, les travaux pour la construction d’une adduction d’eau de 90 km depuis le barrage d’Aoulouz pour irriguer près de 10 000 ha d’agrumes menacés par la sécheresse. A l’annonce de l’adjudication, l’Ona avait promis que le projet serait opérationnel en 2007. Or à ce jour, des agriculteurs signalent qu’ils n’ont encore rien vu.