Restructuration chez STmicroelectronics Maroc

Partira, partira pas ? Depuis quelques jours la rumeur sur un éventuel départ de STmicroelectronics du Maroc a été particulièrement insistante. Finalement, pas de fumée sans feu. STmicroelectronics ne quitte pas le Maroc mais restructure son activité, sous l’effet de la concurrence chinoise. La restructuration consistera en un transfert progressif de l’activité de l’usine de Aïn Sebaâ vers le site de Bouskoura. L’opération s’étalera sur deux ans et l’unité de Aïn Sebaâ sera totalement évacuée en 2009. Le recentrage d’activité à Bouskoura s’accompagnera d’une spécialisation dans la fabrication de produits de haute technologie et forte valeur ajoutée. Le recentrage se traduira par une hausse de 25% de la production qui passera de 12 à 18 millions de pièces par jour.

Question inévitable : y aura-t-il des pertes d’emplois ? La réponse de STmicroelectronics est catégorique : cette restructuration ne concernera pas les 4 300 emplois (2 200 à Aïn Sebaâ et 2 100 à Bouskoura) moyennant des formations au profit des opérateurs, des techniciens ainsi que des ingénieurs pour faciliter leur redéploiement. On espère que ce sera le cas. Bien des restructurations soft ont fini par déboucher sur des plans sociaux pour cause d’effectif non recyclable, donc non redéployable.