Remaniement et majorité pour le gouvernement

Ce qui était rumeur depuis quelques jours, au sujet d’un éventuel remaniement ministériel, s’est finalement concrétisé.
Mercredi 29 juillet, à l’heure où nous mettions sous presse, le Souverain procédait à un remaniement ministériel. Un nouveau ministre d’Etat en la personne de Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire, deux ministres représentés par Bensalem Himmich (USFP) qui vient remplacer Touria Jabrane au département de la culture et Moncef Belkhayat (RNI) qui hérite du portefeuille de la jeunesse et des sports, en lieu et place de Nawal El Moutawakel. Le poste de secrétaire d’Etat à la coopération et aux affaires étrangères, vacant depuis le départ d’Ahmed Lakhrif le 23 décembre 2008, a été comblé : c’est Mohammed Ouzzine (MP) à qui échoira la responsabilité.
Ce remaniement, qui voit le MP rejoindre l’alliance gouvernementale, confère à l’équipe menée par Abbas El Fassi une majorité numérique au Parlement. L’article que nous avons écrit en page 38 étant déjà imprimé à l’heure où nous mettions sous presse, il convient de corriger certaines informations y figurant, l’analyse globale, elle, restant valable.