Relancement du quotidien «Assahra»

Assahra renaît. C’est dans ces termes que la direction du groupe Maroc Soir parle de l’opération de relancement du titre, entamée ce vendredi 7 janvier.
La nouvelle formule du quotidien arabophone a l’ambition de le placer «à un niveau de crédibilité élevé». Othman Al Oumeir, propriétaire du groupe, est réputé pour son expérience internationale, son carnet d’adresses et son niveau d’exigence. Il a donc défini les axes de la nouvelle formule : proximité, ouverture plus grande sur le monde arabe, analyses, pages économiques quotidiennes, débats, opinions, grandes signatures… En gros, un journal complémentaire de l’offre existante, dominée par Al Ahdath et Assabah. Et pour son premier numéro nouvelle formule, qui sera tiré à 100 000 exemplaires, Assahra réalise ce qu’on appelle dans le jargon des médias un grand coup. Les lecteurs découvriront ainsi une interview réalisée avec le Roi Abdallah de Jordanie et une entrevue avec le leader palestinien Mahmoud Abbas Abou Mazen.
Au service de cette ambition, l’équipe rédactionnelle dirigée par Driss Aissaoui a été renforcée, puisque l’effectif a été porté à une quarantaine de membres, ce qui en fait l’une des rédactions les mieux pourvues du pays sans compter un réseau très étoffé de correspondants aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. La maquette a été transformée, le logo redessiné et la pagination portée de 16 à 24 pages en version de base. Bon courage à notre confrère et bon vent !