Recettes touristiques : la remontée

«Il est trop tôt pour parler d’une reprise durable mais la tendance semble s’améliorer progressivement». Ces propos prudents sont d’un haut responsable au ministère du tourisme.

«Il est trop tôt pour parler d’une reprise durable mais la tendance semble s’améliorer progressivement». Ces propos prudents sont d’un haut responsable au ministère du tourisme. C’est que les chiffres provisoires du mois de juin ont été plutôt rassurants. Au terme des six premiers mois de l’année, les recettes du tourisme affichent une baisse de -14% par rapport à la même période de l’année dernière. La baisse est importante, certes, mais il faut la comparer aussi avec les -24 et -25% qu’on affichait en février et mars. Cela veut dire que le Maroc a pu résorber son retard considérablement. «En pareille période, c’est plutôt une bonne performance», commente une source au ministère.
Pour ce qui est des nuitées, là aussi la dégradation s’est arrêtée et le Maroc reste sur une baisse de 3%, la même affichée depuis deux mois, sachant que les bonnes progressions des mois d’avril et mars avaient permis de redresser la barre. Quid maintenant des six mois qui restent ? Au ministère, on rappelle que, de toutes les manières, l’année se terminera sur une baisse d’activité comme le prévoit l’Organisation mondiale du tourisme qui table sur une baisse des nuitées à l’échelle mondiale entre 4,5 et 5% pour 2009. Cependant, l’ouverture de la station Saïdia en juin, et qui affiche déjà complet, ainsi que celle de Mazagan en octobre, qui enregistre déjà des réservations, pourraient amortir le choc.