Recettes fiscales : l’IS et l’IR en forte baisse

Ce n’est pas vraiment une surprise, vu la conjoncture économique : les recettes ordinaires de l’Etat au premier trimestre 2010 ont baissé de 8 % par rapport au premier trimestre 2009.

Ce n’est pas vraiment une surprise, vu la conjoncture économique : les recettes ordinaires de l’Etat au premier trimestre 2010 ont baissé de 8 % par rapport au premier trimestre 2009. Dans le même temps, les dépenses ont augmenté de 7,1%, en dépit de la baisse des dépenses de compensation de 38%. S’agissant des recettes, la baisse a concerné aussi bien celles à caractère fiscal (-7% à 42,44 milliards de DH) que non fiscales (-13% à 1,5 milliard de DH). Au titre des recettes fiscales, deux des trois principaux impôts, l’IS et l’IR, ont enregistré des chutes très importantes : -27% pour le premier et -15% pour le second. La TVA par contre a augmenté de 20% et la TIC de 10%. Les droits d’enregistrement également sont en baisse  de 5%.