Radios : à  qui payer les droits d’auteur ?

Les promoteurs des nouvelles radios privées, notamment celles dont les programmes seront agrémentés de passages musicaux, sont dans l’expectative. La diffusion de chansons sur leurs ondes est tributaire du paiement de redevances aux auteurs desdites chansons par le biais du Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA). Or, à aujourd’hui, aucune convention n’a encore été signée dans ce sens. Selon les propriétaires des radios, un projet a été soumis au BMDA depuis près de quatre mois «sans que ce dernier ne se manifeste». A la Haca, l’on indique que la haute autorité «sera intransigeante vis-à-vis de la protection des droits d’auteur».