Problèmes d’approvisionnement à  la Samir

Selon des sources bien informées, “La Vie éco” a appris que, depuis deux mois, la Samir procède à  des importations massives pour arriver à  approvisionner le marché, et cela en raison de la faiblesse de sa production

Selon des sources bien informées, “La Vie éco” a appris que, depuis deux mois, la Samir procède à des importations massives pour arriver à approvisionner le marché, et cela en raison de la faiblesse de sa production concernant certains types de carburants. Aujourd’hui, le super sans plomb est totalement importé -ce qui ne peut que bénéficier à la qualité.
Pour le gasoil, deux bateaux jaugeant 30 000 tonnes chacun ont été importés au cours du mois de novembre. Ceci en plus du bateau qui devait arriver hier, jeudi 9 décembre, transportant les huiles de base entrant dans la fabrication des lubrifiants.