Privés de l’argent des casinos

Peu de gens le savent mais la Mutuelle des FAR et l’Entraide nationale bénéficient depuis janvier 1988 des recettes d’une taxe parafiscale sur les jeux de hasard pratiqués dans les casinos. Pour l’Armée, particulièrement, le produit de cette taxe était destiné aux militaires blessés et victimes d’invalidité à vie à la suite d’opérations menées dans le cadre de la défense du pays ou à leurs ayants droit. Toutefois, les salles de jeux n’étant pas nombreuses, cette taxe ne rapportait presque rien. C’est ce qui a poussé le gouvernement à abroger, à compter du 1er janvier courant, les deux décrets qui avaient instauré cette taxe en 1988. Pour le bonheur de la station touristique Mazagan…