Précisions

Dans notre édition du 13 févier, et concernant l’article sur les futurs dirigeants de l’entité qui naîtra de la fusion BCM-Wafabank, le nom de Abdelhaï Abou Ibadallah, responsable de l’Inspection générale, a été écorché suite à  une manipulation technique. Toutes nos excuses à  l’intéressé.

Dans notre édition du 13 févier, et concernant l’article sur les futurs dirigeants de l’entité qui naîtra de la fusion BCM-Wafabank, le nom de Abdelhaï Abou Ibadallah, responsable de l’Inspection générale, a été écorché suite à une manipulation technique. Toutes nos excuses à l’intéressé.
Toujours dans le numéro du 13 février, nous avions malencontreusement attribué à la Direction générale des impôts (DGI) un document recensant les principales mesures fiscales décidées par l’Etat entre 1980 et 2004, alors qu’il a été en fait réalisé par la Direction de la politique économique générale (DPEG). Toutes nos excuses auprès de nos amis de la DPEG.