Poulpe : de bonnes captures mais des prix à  l’international en chute

Les chalutiers de pêche hauturière sont rentrés au port début octobre. Les premières estimations font état de captures jugées «très bonnes».

Les chalutiers de pêche hauturière sont rentrés au port début octobre. Les premières estimations font état de captures jugées «très bonnes». Les quotas fixés par le ministère des Pêches ont été atteints à hauteur de 98 à 100%. Mais le problème aujourd’hui, signalent les professionnels, réside dans les prix du poulpe à l’international qui sont en train de chuter de manière inquiétante. Entre la campagne d’avril 2005 et celle qui vient de se terminer, le prix de la tonne de poulpe a baissé de 2 500 DH.