Plantage monumental pour «Paris Match»

Dans sa livraison du 26 juin, le célèbre hebdomadaire français, Paris Match, a consacré un dossier spécial de 35 pages au 400e anniversaire de la province canadienne «du» Québec. Erreur, il se trouve que 2008 est l’année anniversaire de la ville «de» Québec, et non de sa province éponyme.

Une majeure partie du numéro spécial a d’ailleurs été consacrée à la ville de Montréal, qui ne célébrera, elle, son 400e anniversaire qu’en 2034.

Etonnamment, la Société du 400e anniversaire de Québec, qui organise l’ensemble des festivités pour l’occasion, n’a jamais été contactée par la rédaction du support français.

Dans un entretien accordé, il y a quelques jours, au quotidien québécois Le Devoir, le rédacteur en chef de Paris Match, Gilles Martin-Chauffier, a déclaré que «quand on a eu l’idée du numéro spécial, on n’avait pas compris qu’il s’agissait des 400 ans de Québec, on a cru que c’était la fondation de tout le Québec».

Une erreur surprenante, surtout que, comme le rappelle un autre quotidien de la capitale, Le Soleil, «la Délégation générale du Québec à Paris avait collaboré avec Paris Match pour ce numéro spécial, et une journaliste du magazine avait rencontré le maire de Québec, en mai dernier».

La publication française s’est ainsi attiré les quolibets de nombreux supports médiatiques canadiens. «Paris-Match honore Québec … sans en parler», notait Le Devoir la semaine dernière.