PJD, deux nouveaux journaux d’un coup

l’un indépendant, l’autre partisan

La longue attente d’un journal estampillé PJD s’achèvera-t-elle sur un coup double ? Après avoir annoncé la nouvelle en janvier, puis reporté la mise en œuvre plusieurs fois, le parti de Saâd-Dine Elotmani projette désormais de lancer deux journaux au lieu d’un. Ils s’appellent Jaridat arra’y al maghribia et Al Adala wa atnamia, et se verront attribuer des missions spécifiques. Le premier, indépendant, mais forcément aligné sur l’idéologie du PJD, devrait paraître en kiosque dès le mois prochain sous la devise «arra’y arrasin wal khabar al yaqin» (le point de vue fort et l’information sûre). Hebdomadaire, du moins dans un premier temps, Arra’y, qui dispose déjà du feu vert des autorités, devrait être composé d’une équipe de 17 journalistes dirigée par Hassan Bouikhass et devrait se vendre à 5 DH pour une pagination de 32 pages. Pendant ce temps, Al Adala wa atanmia, journal officiellement lié au parti, devrait paraître de manière quotidienne dans les semaines qui précéderont la campagne électorale. Ce porte-parole officiel du parti devra toutefois faire ses preuves pour garantir sa survie au-delà de la période des élections.

De longues hésitations ont précédé cette décision de se renforcer dans la presse, au vu du déclin des titres partisans. Il est à rappeler que la direction du PJD avait exprimé dès l’année dernière ses préférences pour un support indépendant à sympathie PJD plutôt qu’un journal propre au parti – les deux supports pro-PJD devraient permettre d’en finir avec les accusations de double discours liées à la double affiliation MUR/PJD des dirigeants du quotidien Attajdid, ce qui explique pourquoi le parti insiste sur l’absence de liens entre les équipes des différents supports. Reste à savoir si les deux journaux y parviendront effectivement, durant la campagne, et au-delà.