Pitoyable Maroc !

Je voudrais vous faire part de la mésaventure qui nous est arrivée, mon épouse et moi, à Casablanca, le 19 février. Nous avions décidé de passer quelques jours de vacances au Maroc. Elle devait venir de Dakar, moi de Paris. Une fois à Casa, j’ai appris que mon épouse, arrivée de Dakar quelques heures avant moi, avait été arrêtée par la PAF et placée en détention. Motif : manque de devises. Elle en possédait et, de surcroît, elle détenait une carte bleue internationale. Avec un tel motif, il faudrait donc arrêter les milliers de touristes qui viennent chaque année au Maroc.
Sur place, je n’ai pas pu voir mon épouse et j’ai même dû verser un bakchich pour obtenir des informations. Finalement, elle a été expulsée vers Dakar le soir même, encadrée par deux policiers, sans une explication ou une excuse. Vous comprendrez qu’avec un tel accueil, nous ne risquons pas de retourner au Maroc.
Je lisais dans un journal marocain un article sur la mondialisation, expliquant que la ménagère marocaine préférere payer un bon article à bas prix produit en Chine plutôt qu’un article marocain plus cher ou de moins bonne qualité. Le touriste français raisonnera de la même façon et choisira pour ses vacances la destination qui offre la qualité au meilleur prix.

Hervé Le Goff Ressortissant français