Pilotage en état d’ivresse

L’agence de presse Reuters a rapporté, dans une dépêche du 11 mars, qu’un pilote d’une compagnie aérienne nord-africaine, qui assurait un vol entre le Maroc et Düsseldorf (Allemagne) a écopé, le 10 mars, d’une amende de 1 500 euros pour… pilotage en état d’ivresse. Le pilote en question aurait ainsi été testé positif à l’alcootest et les passagers du vol se seraient plaints d’avoir été malmenés lors du vol. Nous avons tenté de contacter les responsables de la RAM pour savoir s’il s’agissait d’un de ses pilotes, mais à l’heure où nous mettions sous presse, aucune réponse ne nous était parvenue. Toujours est-il que la police allemande a ouvert une enquête pour «mise en danger du trafic aérien» et que l’Autorité de l’aviation civile a confisqué la boîte noire de l’appareil.