Pharmaciens : l’équivalence se fera sur la base d’un stage

Le ministère de l’enseignement supérieur a décidé, pour résoudre la problématique de l’équivalence des diplômes de pharmacie obtenus dans des universités étrangères, de soumettre les diplômés pharmaciens à  un stage de six mois.

Le ministère de l’enseignement supérieur a décidé, pour résoudre la problématique de l’équivalence des diplômes de pharmacie obtenus dans des universités étrangères, de soumettre les diplômés pharmaciens à un stage de six mois. Celui-ci se fera, dans un souci d’encadrement, auprès de pharmaciens expérimentés et installés depuis une longue durée. Une fois le stage validé par la Commission spéciale des équivalences, le pharmacien obtiendra son équivalence et pourra déposer sa demande d’installation auprès du Secrétariat général du gouvernement (SGG).