Pétrole : prix préférentiel pour le Maroc

un partenariat sera signé avec le koweït

Bonne nouvelle pour l’économie marocaine. La facture pétrolière devrait être moins lourde que prévu. La Vie éco a appris de sources bien informées à  Rabat et au Koweà¯t que le Maroc allait incessamment passer un accord avec ce pays en vue de l’obtention d’un prix préférentiel pour ses approvisionnements en hydrocarbures.
Comment est-on arrivé à  ce résultat ? Tout simplement grâce aux contacts qu’entretient le Souverain avec Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, émir du Koweà¯t. De fait, les discussions sur ce sujet durent depuis plusieurs mois. L’on rappellera qu’à  fin décembre une délégation conduite par le conseiller du Souverain, Abdelaziz Meziane Belfqih, et comprenant, entre autres, Mohamed Benaà¯ssa, ministre des Affaires étrangères et Karim Ghellab, ministre du Transport et de l’Equipement, avait fait le déplacement pour approfondir la question.
Il semble aujourd’hui que la démarche ait été fructueuse. Le Maroc, importateur de pétrole brut et raffiné, et qui a payé au titre du premier trimestre une facture de 5,2 milliards de DH (23,9 milliards en 2005), devrait, d’ici à  quelques semaines réorienter une bonne partie de son approvisionnement vers le Koweà¯t. Quel sera le différentiel de prix par rapport à  celui du marché international ? Pour l’instant, il est tenu secret, mais on indique qu’il sera suffisamment «significatif» pour soulager sensiblement la facture pétrolière du pays. On retiendra également que ce partenariat, dont l’initiative revient à  Sa Majesté, contient des accords pour des investissements en infrastructures.
L’officialisation de cet accord devrait intervenir lors du déplacement du Souverain au Koweà¯t au cours des prochains jours