Perchoir assuré pour Biadillah

C’est Mohamed Cheikh Biadillah, le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), qui devrait occuper le fauteuil de président de la Chambre des conseillers, à l’issue du renouvellement du tiers de ses 270 membres (2 octobre). Dans les coulisses des partis, l’on s’active pour former des alliances et le PAM semble être bien parti pour verrouiller l’accès au perchoir après ses ahurissantes performances électorales en une année d’existence. Premier aux élections communales, aux professionnelles, aux préfectorales et provinciales et aux régionales. Qui dit mieux ?