Peine de prison pour homicide involontaire ?

La peine de prison pour l’automobiliste en cas d’homicide involontaire, survenu à la suite d’un accident de la circulation, continue de diviser. Au cours de la semaine du 15 au 21 avril, à la question de savoir s’ils étaient «pour» ou «contre» la peine de prison, 700 votants ont exprimé leur avis sur notre portail www.lavieeco.com. Parmi eux, 42% sont opposés à ce que le conducteur soit incarcéré, quelle que soit sa responsabilité dans la survenue de l’accident. 50%, nuancent leur jugement en considérant que la peine de prison se justifie si le conducteur est fautif. Enfin, pour les 8% restants, fautif ou non le conducteur mérite peine de prison pour homicide involontaire.