Pêche : la nouvelle rente des affrètements du sud

Selon des sources bien informées, «les industriels ont loué leurs licences à  des opérateurs européens contre 18% de la valeur du poisson pêché».

La reconversion des congélateurs de Dakhla dans la pêche pélagique n’arrête pas de faire des remous. Selon des sources bien informées, «les industriels ont loué leurs licences à des opérateurs européens contre 18% de la valeur du poisson pêché». Les termes de l’accord conclu avec le ministère des Pêches sont loin d’être respectés par tous.