Pêche : du nouveau pour le fonds de modernisation

La première formule du Fonds de garantie pour la modernisation de la pêche côtière connaît quelques ajustements. Ainsi, la société nationale de cautionnement mutuel prévue dans la proposition initiale n’est plus à  l’ordre du jour.

La première formule du Fonds de garantie pour la modernisation de la pêche côtière connaît quelques ajustements. Ainsi, la société nationale de cautionnement mutuel prévue dans la proposition initiale n’est plus à l’ordre du jour. La nouvelle architecture se contentera uniquement des sociétés régionales. Autre changement, l’étendue de la garantie du fonds qui ne couvrira plus que 40 % du prêt. Les sociétés régionales de cautionnement seront solidaires à hauteur de 10 %. L’hypothèque du bateau interviendra, quant à elle, à hauteur de 50 %.