Parc zoologique de Témara : la concession abandonnée ?

Nouvel échec pour les gestionnaires du dossier du parc zoologique de Témara. L’appel d’offres lancé pour la concession de sa gestion n’a finalement pas attiré beaucoup de monde. Un seul candidat a remis son dossier. Le soumissionnaire unique ne se verra toutefois pas confier la gestion du parc. Selon des sources au ministère des Finances et de la Privatisation, sa surface financière ne lui permet pas de couvrir les travaux d’aménagement stipulés dans le cahier des charges de l’offre de concession. Du coup, le zoo, ouvert au public en 1976 et qui s’étend sur une superficie de 53 hectares, continuera à tourner avec les moyens du bord.

Les gestionnaires de ce dossier tentent de trouver des solutions de rechange. Des pistes sont aujourd’hui explorées et parmi elles figure l’abandon de la concession et la création d’une entité qui prendrait en charge sa gestion. L’objectif serait d’améliorer sa gestion et donc rentabiliser son activité. Le parc, qui abrite une population de 2 000 animaux, représentant 190 espèces dont deux sont menacées d’extinction, selon les spécialistes, reçoit annuellement pas moins de 550 000 visiteurs.

Aujourd’hui, on le sait, si le parc arrive encore à équilibrer ses comptes et à assurer son entretien, c’est grâce à la générosité du Haut commissariat des eaux et forêts qui prend en charge les salaires des employés.