Papelera de Tetuan sauvée par la douane égyptienne

Papelera de Tetuan a enfin eu gain de cause auprès des autorités égyptiennes.

Depuis quelques mois, un opérateur importait en franchise totale de droits de douane des quantités importantes de papier qui, en fait, n’était pas fabriqué en Egypte. Pour bénéficier de l’exonération, l’importateur, avec la complicité de son fournisseur égyptien, fournissait de faux documents attestant que le papier subissait plus de 40% de transformation en Egypte.

Après enquête, la douane égyptienne vient d’annoncer à son homologue marocaine que l’exportateur en question a été suspendu et qu’il risquait même de lourdes sanctions. Selon des sources bien informées, Papelera de Tetuan, elle, est en droit de demander des dommages et intérêts à l’importateur marocain.