Ouaaa m’sieur Bouzoubaࢠ!

Combien précisément de conseillers, représentants, grands électeurs et autres complices sont impliqués dans le scandale de la corruption qui a éclaté à la suite du renouvellement du dernier tiers de la Chambre des représentants, le 8 septembre dernier ? Qui est mis en examen, qui est coupable ? Qui est sous les verrous? Sur toutes ces questions, qui permettent au citoyen d’avoir une information de première main, le ministère de la justice est resté muet… pendant une semaine.

Entre les humeurs du service communication, les promesses non tenues du cabinet et les relances infructueuses auprès du ministre lui-même, que de temps perdu ! Après cela, on viendra nous dire que la presse écrit n’importe quoi !