Où sont les 700 fonctionnaires ?

ils sont payés mais pour quel ministère travaillent-ils ?

Il y a un an, le premier ministre émettait une circulaire dans laquelle il demandait à tous les départements ministériels d’envoyer aux mois de novembre et juin de chaque année une liste de leur personnel à la Trésorerie générale afin qu’elle puisse faire le rapprochement avec les salaires débloqués. L’initiative visait en fait à résoudre le problème des fonctionnaires fantômes à propos duquel les histoires les plus loufoques circulaient. Résultat, un an après, on aura su que ces «fantômes», dans le sens où ils ne travaillent pas tout en continuant à percevoir leur traitement, ne sont finalement qu’une centaine.

En revanche, l’opération de rapprochement des états a débouché sur un souci plus inquiétant : 700 fonctionnaires sont payés par la TGR, mais ne figurent pas sur la liste du personnel du ministère au sein duquel ils sont censés travailler. Deux départements, dont celui de la Santé, sont concernés par ce flou. L’explication réside dans le fait qu’ils ont peut-être été détachés auprès d’autres administrations, des entreprises étatiques ou encore des organismes non gouvernementaux. Selon une source proche du dossier, les recherches se poursuivent activement à l’heure actuelle et leur virement a été transformé en mandat, pour permettre de les localiser. Dans quelques mois, ajoute la même source, tout cela ne sera qu’un mauvais souvenir puisqu’il est prévu que la base de données des fonctionnaires soit connectée à l’ensemble des acteurs concernés (ministères, Trésorerie générale, CMR, Cnops, etc.). Toute modification de statut (départ à la retraite, changement de poste, de département, décès…) sera automatiquement accessible à l’ensemble des organismes. Signalons enfin que, pour l’année 2005, le différentiel des salaires payés à ceux qui occupent réellement un poste et ceux qui sont déclarés s’est élevé à 130 MDH. L’administration a encore du chemin à faire.