ONP : enfin le Conseil d’administration !

L’Office national des pêches (ONP) va pouvoir tenir son conseil d’administration attendu depuis plusieurs mois par les responsables. Et pour cause, de nombreuses décisions stratégiques étaient en suspens depuis des mois et des chantiers importants à l’arrêt en l’absence d’une validation par l’organe suprême qu’est le conseil. C’est le cas, pour ne citer que cet exemple, de l’affaire des caisses en plastique qui devaient depuis longtemps remplacer celles en bois utilisées par les pêcheurs. Les professionnels rechignent en effet à décaisser leur contribution pour financer ces caisses, soit 14 millions de DH. Or, seul le conseil d’administration pouvait décider si, oui ou non, l’office pouvait augmenter sa contribution.
Le Premier ministre a donc entendu la cause et aurait, selon des sources à l’office, donné son accord de principe pour présider lui-même la réunion du conseil, en lieu et place du ministre des Pêches, avant la fin du mois de décembre. La date exacte, nous dit-on, n’est pas fixée, mais Driss Jettou a promis de trouver un petit créneau sur son agenda qui, on l’imagine, doit être surbooké.
Le conseil tiendra ses travaux, soulignons-le, à un moment critique de la vie de la profession : une conjoncture morose, contrastant avec le vent d’euphorie qui souffle sur l’office récemment primé par la CGEM et la Chambre Américaine de Commerce, comme entreprise citoyenne de l’année. Malheureusement, une hirondelle ne fait pas le printemps .