Omary au Conseil de la concurrence ?

Saretraite ne durera pas bien longtemps. En tout cas pas suffisamment pour se reposer de sept années passées à la tête de la BCP qu’il a quitté pour limite d’âge, en février dernier. Noureddine Omary devrait, sauf surprise de dernière minute, être nommé président du Conseil de la concurrence d’ici quelques semaines.

Pur produit du ministère des finances, M. Omary avait occupé plusieurs postes à la direction des Douanes, de l’Inspection, puis des Entreprises publiques avant d’être nommé secrétaire général du département en 1998.