OCP : le casse-tête des retraites

Le nouveau patron de l’OCP se retrouve avec un gros et épineux dossier sur les bras : la caisse interne des retraites. Le DG de l’office, Mostafa Terrab, s’est longuement entretenu avec le Premier ministre sur ce sujet, mardi 21 novembre. Pour confier la gestion de la caisse au RCAR, à l’instar de ce qu’ont fait l’ONE, la Lydec, l’ONCF et l’Odep, l’office des phosphates devra payer un ticket d’entrée conséquent. Les dernières simulations faites par le RCAR l’avaient évalué à près de 20 milliards de DH. Toute la question est de savoir comment les financer.