Nouvel ordre des pharmaciens : les syndicats comptent saisir la justice

Les syndicats des pharmaciens persistent et signent : «Le nouveau conseil national de l’ordre des pharmaciens n’a aucune légitimité». Après avoir contesté les élections, via une correspondance au ministère de tutelle et l’organisation d’un sit-in le 3 mai dernier, les syndicats comptent recourir à la justice pour dénoncer la non-conformité de l’organisation des élections avec les statuts de la profession. Les syndicats reprochent l’envoi tardif des enveloppes de vote aux différentes régions et en particulier les régions lointaines.

Ils insistent aussi sur le respect de la règle de deux mandats seulement prévue par les statuts. L’actuel bureau vient de rempiler pour un septième mandat ! Les pharmaciens planchent par ailleurs sur un projet de réorganisation des instances ordinales. L’objectif est de mettre en place cinq ou six conseils régionaux au lieu des deux existants actuellement -le conseil régional Nord et le conseil régional Sud- afin de mieux organiser la profession et surtout d’avoir une plus grande transparence et une meilleure communication intraprofessionnelle.