Nizar Baraka réactive le code de la bonne gouvernance

Le ministre des affaires économiques et générales, Nizar Baraka, déterre le code de la bonne gouvernance qui avait été initié en 2006 par la commission nationale où siègent la CGEM, le ministère lui-même ainsi que d’autres opérateurs comme le CDVM, la Bourse de Casablanca, le GPBM, l’ANPME… Une réunion est prévue lundi 18 mars pour apporter les dernières touches au code avant de le rendre opérationnel. Une tournée est prévue par la suite, pour une durée de 3 mois, afin de communiquer en région sur l’importance du code pour la modernisation des entreprises.