Najima Ghozali Tay Tay, ministre SDF

Najima Ghozali Tay Tay, secrétaire d’Etat chargé de l’Alphabétisme et de l’Education non formelle, vient de changer de locaux pour la troisième fois en l’espace d’une année. Ses nouveaux quartiers sont aujourd’hui situés du côté du quartier universitaire Madinate Al Irfane, à Rabat, où son ministère de tutelle a réussi à la loger dans un bâtiment lui appartenant, auparavant occupé par la direction des Constructions et du Patrimoine (qui n’existe plus).
Pourquoi ces changements ? Le ministère de tutelle – Education nationale – nous explique que Najima Ghozali Tay Tay a dû quitter ses premiers locaux de la rue d’Alger car la bâtisse, appartenant à l’ONMT, avait de graves problèmes de canalisations d’eau potable et d’assainissement. Elle s’installa par la suite provisoirement dans un local du ministère peu reluisant, situé à l’Agdal.C’est récemment qu’on lui attribua de nouveaux bureaux.
Ce n’est pas flatteur pour l’image de ce département qui a hérité des lourds dossiers de la lutte contre l’analphabétisme et de la réinsertion des enfants exclus du système scolaire normal. Et l’on se demande comment Mme Tay Tay a pu se concentrer sur ses dossiers en étant obligée, une fois tous les quatre mois, de déménager avec tout son staff. Mais cette fois-ci sera la bonne, nous dit-on au ministère. A moins que Mme Tay Tay ne soit poursuivie par le signe indien.