Najib Boulif a enfin ses attributions

En dehors de la Caisse de compensation, à quoi sert le ministère des affaires générales et de la gouvernance ? C’est ce que précise un avant-projet de décret portant attributions du ministère dirigé par le Péjidiste Najib Boulif qui devrait être soumis pour validation au conseil du gouvernement. Les charges du ministère se répartissent, en effet, entre la gouvernance, la concurrence, les prix et le développement de l’investissement et la promotion de l’économie sociale.

Le ministère assure également la tutelle de l’Office de la promotion de la coopération et exerce les prérogatives liées à la gestion de la Caisse de compensation. Il assure le suivi de la mise en œuvre des rapports et des orientations des organismes internationaux et nationaux en matière de gouvernance et du climat des affaires et participe à l’élaboration des politiques économiques publiques.