MTM : Rahal jette l’éponge

Têtes d’affiche.

Il ambitionnait de doter le Maroc d’un salon professionnel du tourisme. Mais après avoir organisé trois éditions de son Morroccan Tavel Market (MTM), Karim Rahal a fini par jeter l’éponge en l’absence d’un  soutien à la hauteur de l’événement de la part des professionnels et de l’ONMT qui a en charge la promotion du tourisme. Il faut dire que le groupe Rahal a perdu beaucoup de sous dans l’aventure. Officiellement, la IVe édition du MTM, qui devait se tenir en janvier, est reportée au 2e semestre 2011, mais un grand doute subsiste devant l’indifférence affichée des acteurs publics et privés concernés.