Moulay Hafid Alami acquiert 67% de la CNIA

La Compagnie nord-africaine intercontinentale d’assurance (CNIA) ne passera pas dans le giron de la BCP. La Vie éco a appris, de source sûre, que les 67% détenus par le groupe bahreini Arig (Arab Insurance Group) dans la compagnie vont être rachetés par le groupe marocain Saham, présidé par Moulay Hafid Alami. Celui-ci était, rappelons-le, à la tête du cabinet de courtage Agma. Outre le groupe bahreini qui se désengage, le tour de table de la CNIA est constitué par la Caisse de dépôt et de gestion actionnaire à hauteur de 11,8%, la CIMR (10%), Interfina (5%) et Atlanta(5%). L’opération, entourée d’une grande confidentialité, sera bouclée, dit-on, dans les prochains jours et les détails de cette transaction ne peuvent être pour l’heure divulgués. Tout au plus sait-on que l’entité est valorisée à environ 1 milliard de DH. A la CNIA, la direction du développement et de la communication ne souhaite pas «sur instructions de la direction générale, se prononcer sur ce dossier» et dit ne pouvoir «ni infirmer ni confirmer cette information».
Pour rappel, le groupe Saham, a été créé en 1992 et est présent dans les technologies de l’information, la création de franchises dans la distribution, l’entreprosage industriel et l’immobilier. C’est le groupe Saham qui a lancé la chaîne de magasins Bigdil. Il est aussi à l’origine de l’introduction en 2004 des enseignes de prêt-à-porter Sergent Major et Best Mountain. Le groupe s’est également associé avec de grands groupes étrangers comme Oracle (société américaine spécialisée dans les technologies de l’information) et Thomas & Piron (première entreprise belge de construction de logements individuels).