Moukawalati : les banques ne suivent pas

Après leur manque d’implication à financer les PME, une fois de plus, les banques marocaines sont montrées du doigt. Cette fois-ci, c’est le programme Moukawalati (crédits dédiés à la création de petites entreprises), lancé après les Assises de l’emploi, qui a pâti de leur indifférence. Selon une source à la Primature, «le personnel des agences en régions n’a pas la même sensibilité sur le sujet que les décideurs au niveau des sièges». Autre problème : les banques tardent à mettre en place, comme c’était convenu, un système d’information dédié aux dossiers Moukawalati, alors que l’Etat, lui, l’a déjà réalisé. Résultat, le Premier ministre a programmé une réunion lundi 27 novembre pour tenter d’obtenir des engagements plus sérieux.