Morocco 2010 boudée par la presse écrite

Vendredi 30 janvier, conférence de presse de l’association Morocco 2010, qui recevait pas moins de 10 journalistes étrangers en provenance d’Amérique du Sud et d’Europe. Ces derniers, en visite au Maroc, ont effectué début février une tournée pour constater, de visu, les atouts du Maroc en tant que prétendant à l’organisation de la Coupe du Monde 2010. Bien entendu, l’invitation à la conférence de presse s’adressait également aux journalistes marocains. Surprise, ces derniers ont été, très (trop) peu nombreux à répondre présent. A tel point que nos confrères étrangers, surpris, ont fini par poser la question aux dirigeants de Morocco 2010 qui étaient, on le comprend, gênés.
Bref, à quelques exceptions près, la presse écrite nationale semble bouder le dossier marocain pour le Mondial 2010, et cela, les responsables de l’association ont eu l’occasion de le vérifier à plusieurs reprises. «Pourtant, jamais nos chances n’ont été aussi importantes», déplore un membre de Morocco 2010 qui ajoute que seule la presse est à même de mobiliser l’opinion publique.
Apparemment, ce boycott qui ne dit pas son nom inquiète sérieusement les membres de Morocco 2010. Le sujet est systématiquement remis sur la table à chaque réunion. Quant aux causes de cette désaffection, à Morocco 2010 on dit comprendre parfaitement que les journalistes soient blasés après trois tentatives avortées, mais maintenant que notre dossier est solide…