Moments difficiles pour Bachir Rachdi

Situation difficile pour le management d’Involys et particulièrement son PDG, Bachir Rachdi. Les résultats de la société au premier semestre ne sont pas en phase avec les prévisions. Involys s’était engagée, au moment de son introduction en Bourse, en novembre 2006, sur un chiffre d’affaires de 60 millions de DH pour 2007. Or, à fin juin 2007, selon des sources bien informées, elle était à peine à 13,6 millions de DH. Le résultat net est inquiétant : -2,4 MDH pour un résultat prévu de 10 MDH, six mois plus tard. La société pourra-t-elle tenir ses promesses ? Joint au téléphone, Bachir Rachdi s’est contenté de dire qu’il fallait attendre la publication des résultats.