Même par lots, Général Tire reste invendable

Décidément General Tire Maroc (GTM) n’est pas près d’être liquidé. Même vendus séparément, les éléments d’actif ne trouvent pas preneur. Ainsi, une première vente aux enchères des matières premières, programmée par le tribunal de commerce de Casablanca, au cours du mois de janvier, a été déclarée infructueuse. Une source proche du dossier nous a expliqué qu’aucun candidat n’a atteint le prix plancher fixé par le tribunal et qui avait été estimé sur la base d’une expertise.
Du coup, le juge-commissaire en charge du dossier a programmé une seconde vente aux enchères pour le 27 février, ordonnant une seconde expertise pour revoir à la baisse l’estimation de la valeur du stock de matières premières dans l’espoir qu’elles trouvent enfin preneur.
Dans la foulée, les produits finis, essentiellement des pneus, feront eux aussi l’objet d’une énième expertise. Les autres actifs de GTM ne sont pas mieux lotis. C’est le cas notamment d’un terrain de huit hectares situé sur la route côtière Casablanca-Mohammédia, dont la moitié se trouve en zone classée touristique et balnéaire. A noter qu’une première expertise avait estimé la valeur de ce terrain à 7 millions de DH. En janvier, Ahmed Khordale, le syndic de liquidation, jugeant cette valorisation anormalement faible, a réussi à obtenir une seconde expertise. Cette dernière vient d’être achevée et aurait débouché, selon des sources au Tribunal de commerce, sur une valorisation plus proche de la réalité, à savoir 14 millions de DH. Le tout maintenant est de trouver un preneur potentiel prêt à débourser la somme.