Meknès : les comptes de Belkora rejetés

Les élus de la ville de Meknès ont rejeté les comptes de la mairie au titre de l’exercice 2008, c’est-à-dire au moment où le maire PJD de la ville Aboubabkr Belkora était encore en poste, avant de se voir révoqué par l’Intérieur pour cause de conflit d’intérêts. Motif du rejet desdits comptes : des anomalies de présentation de certains postes de dépenses. Selon la procédure, le ministère de l’intérieur devrait demander au conseil de faire une deuxième lecture du document. Avec les élections communales qui arrivent dans trois mois, cela n’arrange certainement pas les affaires du PJD.