Mehdi Qotbi par ci… et par là 

Trois semaines après avoir été promu Officier des Arts et des lettres par le ministre français de la Culture, Mehdi Qotbi, l’infatigable président du Cercle d’amitié franco-marocain, a reçu, lundi 17 mai, une autre distinction, celle d’Officier de l’Ordre national du mérite.

Trois semaines après avoir été promu Officier des Arts et des lettres par le ministre français de la Culture, Mehdi Qotbi, l’infatigable président du Cercle d’amitié franco-marocain, a reçu, lundi 17 mai, une autre distinction, celle d’Officier de l’Ordre national du mérite. Elle lui a été remise par le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale, Jean-louis Borloo.
En dehors de ses talents de lobbyiste confirmé, Mehdi Qotbi est avant tout un peintre. Et c’est à ce titre qu’il exposera, à partir du 25 juin, pas moins de 200 de ses œuvres à l’Institut français de Tanger. Un ouvrage retraçant son parcours, et préfacé par Dominique de Villepin, ministre de l’Intérieur, sera édité à cette occasion.