Médi 1 Sat : le tour de table arrêté

le siège, en construction, sera prêt fin 2005

Dernière ligne droite pour le lancement de la nouvelle chaîne de télévision Medi 1 Sat. Les travaux de construction du siège lancés au deuxième semestre 2004, à Tanger, devront s’achever avant fin 2005. Un léger retard est toutefois enregistré par rapport au calendrier initial qui prévoyait l’entrée en service de la station avant juillet 2005. Pierre Casalta, PDG de Radio Méditerranée internationale (Médi 1), dirigera la chaîne télé.
Parallèlement à la réalisation du siège, les négociations pour la constitution du tour de table, qui ont eu lieu ces derniers mois, viennent d’aboutir. Les actionnaires sont désormais connus. Il s’agit de la CDG (28%), de la Caisse de dépôt et de consignation française (30%) et de l’invité surprise, Maroc Telecom (28%). Dans ce tour de table, Radio Méditerranée internationale (RMI) disposera de 14 % du capital et sera l’opérateur du projet.
Contrairement aux spéculations des uns et des autres, la BMCE se trouve privée d’une participation directe, même si elle est indirectement concernée grâce à sa présence dans le capital de RMI. Le capital initial de 500 000 euros sera évidemment revu à la hausse car on ne lance pas une chaîne TV internationale avec si peu de moyens. Auprès du management de RMI, silence radio. «On ne veut pas communiquer sur le sujet», confie-t-on. De source proche du dossier, on n’exclut pas le recours de Medi 1 Sat à un emprunt pour accompagner l’entrée en service de la nouvelle station télé. Une assemblée générale ordinaire devait se tenir au moment où nous mettions sous presse.
La nouvelle chaîne devrait être dirigée vers les pays du Maghreb et de la Méditerranée occidentale. Elle sera une chaîne d’information continue bilingue.
Radio Médi 1, après l’acquisition de Régie 3, est en train de constituer un groupe multimédia

La chaîne d’information en continu émettra vers le Maghreb et la Méditerranée occidentale.