M’dina Bus soulage les carrossiers

Il était temps. Mdina Bus vient de mettre en application son plan d’action en renforçant son parc par de nouveaux autobus. Les premiers véhicules, une douzaine, lui ont été livrés la semaine dernière. Et près de 190 autres, commandés suite à un premier appel d’offres international lancé en décembre 2004 et remporté par Iirisbus-Iveco, devront entrer en service avant fin 2006. D’autres appels d’offres devraient suivre pour accompagner le programme d’investissement de M’dina Bus, qui couvre la période 2006-2009, et dont le montant s’élève à deux milliards de DH pour l’acquisition de 800 véhicules à la moyenne de 200 par an.

Ce programme d’investissement de l’ex-régie permettra incontestablement au secteur de l’industrie du carrossage de prendre un nouveau souffle. Aux côtés d’Irisbus-Iveco, qui a investi quelque 100 millions de dirhams dans le secteur à travers sa filiale Atlas Véhicules Industriels (AVI), on trouve aussi le groupe Tata Motors qui injectera 225 millions de dirhams dans son usine de montage (1 800 emplois) suite à une convention signée avec le gouvernement marocain.

Selon Khalid Chrouate, directeur général de M’dina Bus, la décision de lancer les appels d’offres par lots de 200 bus par an a été prise afin d’accorder une chance à tous les carrossiers installés au Maroc.