MasterCard lance un indice de confiance au Maroc

Les Marocains optimistes pour les six prochains mois.

Les consommateurs Marocains appréhendent les six premiers mois de 2010 avec optimisme. C’est ce que relève une enquête de confiance des consommateurs de Master Card World wide, menée entre le 1er octobre et le 9 novembre 2009. Conduite depuis 17 ans dans plusieurs pays d’Afrique et du Moyen-Orient, cette mesure, lancée pour la première fois au Maroc, a fait ressortir un indice de confiance de 66,1 sur une échelle de 0 à 100.  Un total de 400 consommateurs a été interrogé, à Casablanca et Rabat, où les indices de confiance se sont établis à 71 et 61,5. La moyenne (66,1) classe le Maroc au-dessus du score neutre (50) et le positionne favorablement par rapport à l’Egypte (59,5), l’autre marché d’Afrique du nord concerné par l’enquête.
L’indice Master Card mesure les attentes des consommateurs dans cinq domaines : l’économie, l’emploi, la Bourse, la qualité de vie et les revenus. Ce dernier critère est celui qui a confirmé l’optimisme des consommateurs marocains pour les six prochains mois. En effet, 51% des interrogés pensent que leurs revenus réguliers ne baisseront pas et 40% s’attendent à une augmentation.
Pour ce qui est du travail, 40% des enquêtés estiment que l’emploi sur leurs marchés ira mieux qu’en 2009. Les Marocains attendent aussi que leur qualité de vie générale soit meilleure (39%) ou identique (37%). 39% d’entre eux espèrent une meilleure performance économique du marché, tandis que 41% s’attendent à une stabilisation à la Bourse de Casablanca.
A titre de comparaison, 53% des Egyptiens prévoient que leurs revenus ordinaires ne changeront pas. Ils s’attendent également à ce que d’autres indicateurs, notamment l’emploi, l’économie et la qualité de vie, restent les mêmes. Notons, enfin, qu’au Maroc l’indice Master Card révèle que les femmes sont plus optimistes que les hommes. Leur indice ressort à 69,4 contre 63,1 pour les hommes.