Marrakech est «rouge»

A la lecture de votre reportage sur Marrakech, publié le 26 mars, j’ai été très surpris de relever l’emploi du mot «ocre» pour désigner la couleur de Marrakech. D’ailleurs, cet adjectif est employé ces derniers temps par la plupart des journalistes pour remplacer la couleur rouge de Marrakech qui est connue depuis des siècles.
Pourquoi subitement cette volonté de changer la couleur rouge ? L’adjectif rouge pour désigner Marrakech est relaté dans tous les livres qui parlent du Maroc et cela depuis des siècles et, cette couleur, on la retrouve même en Espagne et plus précisément à Grenade. En Iran, le Maroc s’appelle Marrakech. Aujourd’hui, vouloir à tout prix appeler Marrakech «la ville ocre» est un non-sens, car la couleur ocre désigne en fait un mélange de jaune et de brun, donc très loin de la couleur naturelle de Marrakech. La ville de Toulouse est connue par la couleur de ses façades qui tendent beaucoup vers le jaune brun «ocre», mais tout le monde l’appelle «la ville rose».
Déjà, la phonétique et la prononciation du mot ocre sont désagréables et font peur. D’autant plus que cet adjectif est employé de moins en moins en architecture, je peux en témoigner étant moi-même architecte.
Lors d’un séjour à Marrakech, j’ai demandé à un ami journaliste sur place les raisons qui ont amené subitement les médias à employer le mot ocre à la place du rouge pour désigner Marrakech. Il m’a expliqué que ce changement est intervenu après l’arrivée du nouveau wali qui décida de remplacer l’appellation de «Marrakech la rouge» par «Marrakech ocre». Malheureusement, on trouve ce genre de dépassements dans tous les domaines. C’est le cas de notre drapeau national où l’on trouve parfois une étoile qui couvre plus de 50% du fond rouge. L’autre exemple est celui des tenues de sport de nos équipes nationales où la couleur verte a remplacé totalement la rouge. Il ne faut pas dénaturer les fondements de nos symboles les plus sacrés. Soyons sérieux et soyons de vrais patriotes en arborant véritablement nos couleurs et nos valeurs.